Bilan du synode du diocèse (Octobre 2015- Novembre 2017)

 





Notre évêque, Mgr Rivière, avait invité tout le diocèse à participer au synode du diocèse dont l’ouverture a eu lieu le dimanche 4 octobre 2015 à Taizé et a été clôturé à Taizé le dimanche 26 novembre 2017... 

Voir la video : Mgr Rivière revient sur la clôture du synode 

Après le synode diocésain  ..dans notre paroisse


Un livret avec les 94 intiatives proposées par les équipes synodales a été publié et promulgué par Mgr Rivière.
Ce livret a été remis à toutes les personnes rassemblées à Taizé le 26 novembre 2017, lors de la célébration de clôture du synode. Il a été distribué ensuite à tous les paroissiens lors des sorties de messe du 17 décembre 2017, en les invitant à lire et réflechir aux initiativers proposées.  Vous pouvez encore en faire la demande à la cure de St Gengoux. 
 
Rappels sur les objectifs et le principe de fonctionnement proposé lors du lancement du synode (oct 2015)

«  Le but de ce synode  consiste à discerner et à mettre en œuvre ce qui placera mieux l’Eglise en Saône et Loire dans le courant de la charité du Christ, pour une nouvelle annonce de l’Evangile.
Il durera un peu plus de 2 ans au cours desquels je vous engage à aller davantage les uns vers les autres, et vers ceux qui ne partagent pas la foi chrétienne, pour écouter ce qui vient de la part du Seigneur.
Il s’agira  de nous ancrer ensemble plus profondément dans la foi des apôtres. L’Esprit Saint est à l’œuvre partout, dans les lieux de tensions, dans les lieux de souffrance, dans les lieux de réconfort et d’amitié, dans les lieux de prière et dans l’expérience des sacrements. C’est pourquoi le synode  diocésain  s’intitulera : Ancrés dans la vie, à l’écoute du Seigneur, aller au cœur des frères…. »

Quels sont les grands axes du synode ? 

L’évêque propose un parcours de 3 chemins qui sont les pistes de réflexion que chacun pourra approfondir :
1/ Grâce au partage de la miséricorde que Dieu nous donne, devenir source d’eau vive pour les autres (au travers de la vie sacramentelle, du pardon, de l’écoute, de la solidarité, de la charité, etc.)
2/ Relever les défis éducatifs : dans les familles, dans les établissements scolaires, les aumôneries et les mouvements de jeunes, les communautés religieuses, etc…
3/ Apprécier et développer les élans œcuméniques ainsi que l’ouverture au dialogue interreligieux.

Comment se déroulera le synode ? 
Dans notre synode, il y a 3 réalités qui le structurent et le font vivre :
Une réalité très large, c’est à dire  toutes les équipes synodales  qui se constituent sur le terrain, qui sont ouvertes à tous les catholiques et aux autres.  En réunissant au moins à 3 personnes, vos amis, vos voisins pour échanger et aussi prier,  vous constituez une équipe synodale. Elles seront appelées  « équipes synodales ».
Une  deuxième réalité constituée de membres,  prêtres, diacres ou laïcs, de droit, électifs, nommés ou observateurs, au nombre d’environ 320, composeront l’assemblée synodale qui se réunira au moins 5 fois sur 2 ans. Cette réalité sera appelée : «assemblée synodale ».
 Une troisième réalité, en cours de constitution, aura la charge de recueillir les réflexions des équipes et de préparer les assemblées. Ce pilier du synode sera appelé : « le secrétariat synodal ».
 
Comment participer aux équipes synodales ?
Tous les catholiques  sans exception sont conviés à participer, d’une façon ou d’une autre, à la démarche du synode, en se réunissant dans des petites équipes de réflexion et de partage, largement ouvertes, qui s’appuieront sur la prière et les respect des uns et des autres.
Elles feront part au secrétariat du synode (synode@adautun.fr ) de leurs expériences, de leurs questions, de leurs projets et des lumières de foi qu’elles recevront.
Une équipe synodale est constituée au minimum de 3 personnes, au maximum de 12.
La participation à une équipe synodale n’est pas réservée à un chrétien pratiquant.
Elle est ouverte à toute personne désireuse d’apporter  sa contribution à la réflexion  de l’équipe.  Une même personne ne pourra pas faire partie  de plus de 3 équipes synodales. L’objectif d’un nombre de 1000 équipes synodales  dans le diocèse doit être recherché  et favorisé par tous.
Les équipes synodales pourront se réunir dès le lendemain du lancement  du synode, à partir d’octobre 2015 jusqu’au  15 août 2017.
Après avoir réfléchi sur les thèmes proposés, elles rédigeront des comptes rendus qui seront transmis au secrétariat du synode. De plus,  l’assemblée synodale se saisira du travail des équipes synodales  et renverra à l’ensemble  du diocèse ses réflexions et ses questions.
La fréquence  et le nombre de rencontres  ainsi que la durée d’une équipesont entièrement libres.
 
L’assemblée synodale 
Elle est constituée de représentants des laïcs, prêtres, diacres, religieux et religieuses.